Imprimer
Partage :

Le memoQFest 2015, Budapest

Par Stéphan Gervais, traducteur agréé

Tous les ans, les utilisateurs de memoQ, une application d’aide à la traduction, sont conviés à un congrès et à une journée d’ateliers : le memoQfest. Cette année n’a pas fait exception à la règle et le chic restaurant Gundel, situé à Budapest, a accueilli les nombreux congressistes. Avant la tenue du congrès de deux jours, avait lieu la journée d’ateliers destinés aux traducteurs et aux gestionnaires de projets. Le nombre de participants était tel que les organisateurs ont dû former deux groupes. Au cours de cette activité, les organisateurs ont présenté et expliqué les toutes dernières fonctions de memoQ. Les questions des utilisateurs aguerris abondent, les échanges entre les participants également, ce qui rend le tout très dynamique.

Cette année, Kilgray nous offrait deux conférences par créneau horaire. En plus des présentations consacrées à memoQ et à son fonctionnement (intégration à d’autres outils, gestion de projets complexes dans memoQ, l’automatisation des processus dans memoQ, etc.), nous avons eu droit à des conférences un peu différentes qui avaient notamment pour thèmes la norme ISO 17100, les réseaux sociaux et les outils indispensables au traducteur.

Comme il s’agit également d’une occasion de rencontrer des gens venant des quatre coins de l’Europe et de l’Amérique du Nord, les organisateurs de Kilgray n’ont pas lésiné sur les activités de réseautage : croisière sur le Danube, souper dans un monastère du XVe siècle converti en musée et souper au restaurant Busulo Juhasz (Sad Shepherd), jouissant d’une vue imprenable sur Budapest.

Les organisateurs ont une fois de plus relevé le défi et, soucieux de conserver le caractère dynamique de l’événement, ont su se renouveler.

 


Partage :