ottiaq-148
Édito

L’attrait de la pige

Par Philippe Caignon, terminologue agréé et traducteur agréé

En 1984, tout jeune étudiant à l’université, j’étais parfois assailli de doutes et d’angoisses devant un avenir qui conservait quelques incertitudes malgré mes plus grands efforts pour concevoir des plans détaillés à long terme.

Poursuivre

Circuit

Circuit est le magazine de l’Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec. Publié quatre fois par année, Circuit porte sur la langue, la communication et la traduction. Chaque numéro propose un dossier thématique sur un sujet d’actualité ainsi que plusieurs chroniques et informations pratiques. Circuit traite essentiellement de traduction, d’interprétation et de terminologie, mais aborde également les questions de langue, de linguistique et de communication bilingue et multilingue.

Ses rubriques portent sur les mots des langues de spécialité, les outils d’aide à la traduction, les dictionnaires et autres lexiques et vocabulaires spécialisés. On y recense également les articles les plus intéressants parus dans les publications d’autres associations professionnelles de l’industrie de la langue.

À ce titre, Circuit s’adresse naturellement aux traducteurs, terminologues et interprètes, mais également aux communicateurs, aux spécialistes de la langue et aux autres langagiers.

Circuit a remporté deux fois le prix de la meilleure revue nationale sur la traduction, décerné par la Fédération internationale des traducteurs.

Avis de la rédaction
La rédaction est responsable du choix des textes publiés, mais les opinions exprimées n’engagent que leurs auteurs.

Lire la suite
Dossier

Travail autonome : l’envers du décor
Par Isabelle Veilleux, traductrice agréée, et Maria Ortiz Takacs, traductrice agréée

Pour diverses raisons, traduction et travail autonome semblent aller de pair: dans l’esprit de bien des gens, les traductrices sont toutes plus ou moins pigistes. « Tu es traductrice? Formidable, ça veut dire que tu travailles chez toi! » C’est cette idée assez répandue qui a inspiré le thème de ce numéro.

Poursuivre
spacer
Des pistes à explorer pour briser l’isolement
Par Marie-Carole Daigle, traductrice agréée

Le travailleur autonome est indépendant, c’est-à-dire que, bien souvent, il travaille seul. Cette situation peut amener chez certains son lot de difficultés de nature émotionnelle. Or, la pandémie de COVID-19 a créé de nombreux télétravailleurs, qui expérimentent involontairement pour la première fois le travail en solo. Et « solo » peut parfois signifier « isolement ». Voici quelques pistes éprouvées, à essayer si le malaise de l’isolement menace de s’installer.

Poursuivre
L’inspection professionnelle : saine évaluation et conseils pratiques
Par Liza Beaulieu, traductrice agréée

Pour les membres de l’OTTIAQ, et particulièrement pour les travailleurs autonomes, recevoir un questionnaire préalable à l’inspection professionnelle ou un formulaire d’autoévaluation peut être source de stress important. Il n’y a toutefois aucune raison de paniquer. Pourquoi ne pas plutôt voir l’apport de l’inspecteur-conseil comme un instrument de perfectionnement professionnel?

Poursuivre
An inside perspective on freelancing for translation agencies
By Mariana Quiroga 

Much has been written about freelancing from the point of view of the translator, but not much is known about the perspective of language service providers.

Read more
Marketing for Translators: What Kind of Bird Are You?
By Joachim Lépine, Certified Translator

When it comes to marketing, translators frequently wonder whether they should “strut their stuff” and try to dazzle clients or lay low and simply build their business on referrals, often via email. In our field, marketing tends to get a bad rap, and as a result, many translators opt for the latter.

Read more
French-to-English freelancers in Québec: A portrait
By Ann Marie Boulanger, Certified Translator

In Québec, where French is the native language of more than three-quarters of the population, French-to-English (FR-EN) translators are often asked the question, “What exactly do you translate?” The answer: What don’t we translate!

Read more
Fresh out of school: So, you want to be a freelancer?
By Maria Ortiz Takacs, Certified Translator

The “freelance life” can be very attractive for many new translation graduates after long years of classes, group assignments and final exams. Not having a fixed schedule, doing some work on the side while continuing one's studies, or increasing rates without waiting for a year-end evaluation are indeed some of the benefits of being a freelancer, but “the life” also comes with its own set of downsides.

Read more