Imprimer
Partage :

Les qualités d’un bon dictionnaire en ligne

Il n’est plus nécessaire de transporter des ouvrages volumineux puisque les dictionnaires sont aujourd’hui accessibles
en quelques clics.

Par Marjan Alipour

Les avancées technologiques offrent de nombreuses possibilités en lexicographie : le tout est de savoir comment les utiliser pour obtenir
un dictionnaire riche en information, facile d’accès et convivial.

Quelle information faut-il fournir dans un dictionnaire ? Et en quelle quantité ? Avant de rédiger un ouvrage lexicographique, il est bon d’en déterminer les fonctions et de définir les types d’utilisateurs auxquels il s’adresse. Une fois ces éléments établis, il est essentiel d’organiser les données et les rubriques. Généralement, prononciation, définition, information grammaticale, exemple (ou contexte) constituent les principales rubriques, mais d’autres peuvent s’y ajouter, par exemple expressions ou illustrations. La présentation de divers types de données dans un même ouvrage papier (ex. définitions, synonymes, difficultés) est pratiquement impossible. Par contre, la version en ligne le permet. Cette dernière peut faciliter l’accès à l’information en proposant plusieurs méthodes de recherche et en créant des moyens de navigation pratique, comme des hyperliens ; la mise en page et l’utilisation des outils audio (prononciation) et visuels (illustration) favorisent la convivialité.

Brève étude comparative

Nous présenterons sommairement un dictionnaire général, le Dictionnaire de français Larousse, et un dictionnaire spécialisé, le Dictionnaire de l'informatique et d'Internet. Nous en examinerons les similitudes et les différences, et terminerons avec quelques remarques sur certains aspects de ces deux ressources en ligne. Nous avons choisi ces deux dictionnaires parce qu’ils sont reconnus et accessibles gratuitement sur le Web. En outre, ils englobent les aspects qui nous intéressent dans cet article, sans pour autant être trop complexes.

1) Le Dictionnaire de français Larousse : Larousse.fr

Il s’agit d’un dictionnaire général monolingue français disponible en ligne gratuitement. Le site de Larousse.fr est géré par la Société Éditions Larousse; il répertorie 6 000 articles, 135 000 définitions, 92 000 synonymes, 29 000 contraires, 34 000 expressions et 15 000 homonymes.

capture-larousse
Figure 1 –
Modèle d’article de Larousse.fr : matériel

2) Dictionnaire de l'informatique et d'Internet : DicoFR

Il s’agit d’un dictionnaire de l’informatique et d'Internet français disponible en ligne gratuitement présentant à ce jour 4 406 définitions. Il contient des termes simples (ex. logiciel), des locutions nominales (ex. système d’exploitation) et des combinaisons de mots (ex. logiciel
de navigation
).

capture-dicofr
Figure 2
  Modèle d'article du DicoFR : ordinateur

3) Tableau comparatif

Ces deux dictionnaires en ligne possèdent des propriétés semblables, mais comportent aussi des différences. Le tableau qui suit
en donne un aperçu.

  Larousse.fr DicoFR

Mise en page

  • site Web épuré
  • emploi utile des couleurs : lisibilité des données

 

  • page Web simple
  • emploi de couleurs limité

Organisation claire ; données répertoriées dans des sections distinctes : lecture facile

Contenu

  • rubriques variées : information grammaticale, définition, synonymes, expressions, etc.
  • domaine d’utilisation indiqué
  • définition : vocabulaire simple
  • exemples associés aux sens favorisant la compréhension
  • prononciation : outil audio, icône haut-parleur

 

 

  • rubriques de base : information grammaticale, définition, équivalent
  • domaine d’utilisation non indiqué
  • définition : description comprenant le sens et des données encyclopédiques (historique, usage, etc.) 
  • pas de contextes favorisant la compréhension
  • outil visuel : illustration favorisant l’apprentissage
  • distinction claire des différents sens
  • pas de prononciation en alphabet phonétique international (API)

 

Navigation et accessibilité

  • navigation rapide et simple entre rubriques à l’aide des hyperliens
  • recherche approximative possible

 

  • possibilité de navigation dans le contenu de la définition grâce aux hyperliens
  • recherche approximative impossible
  • accès facile à l’information ; pas de complexité dans la recherche
  • renvois à d’autres données en lien avec le mot recherché 

 

Méthode de recherche

  • moteur de recherche ; liste alphabétique
  • suggestion de correction des requêtes erronées1
  • moteur de recherche ; liste alphabétique ; liste des termes les plus courants

 

possibilité de recherche par troncature

1 Par exemple, si on recherche le mot pemetre, le correcteur propose permettre, périmètre, etc.

Remarques et observations

Il ne fait aucun doute que ces dictionnaires en ligne sont des ressources fiables et utiles. En les examinant, on peut toutefois soulever quelques questions et remarques :

  • Dans Larousse.fr, la mise en page, les modes de recherche et les hyperliens utilisés correctement facilitent la navigation et la lecture, malgré l’abondance et la variété de l’information. Les définitions sont faciles à comprendre, mais parfois trop succinctes. L’utilisation des couleurs est raisonnable. La mise en évidence du domaine d’utilisation et des différents sens favorise la lecture (figure 1). L’outil audio est utile pour la prononciation, mais l'API n’est pas indiqué. On comprend que l’API ne soit pas absolument nécessaire dans une version en ligne, mais on aurait pu proposer la transcription sous la forme d’un accès sur demande.

  • La mise en page et les modes de recherche du DicoFR facilitent la navigation. Les définitions sont claires, mais parfois trop détaillées. Pourquoi ne pas donner accès à certains renseignements – au moyen d’un hyperlien, par exemple – dans une rubrique séparée pour ne pas alourdir les pages, comme on le fait pour les types de logiciel dans l’entrée logiciel (figure 3) ? Puisqu’il s’agit d’un dictionnaire spécialisé, il est normal qu’il contienne moins de rubriques. Il est cependant dommage qu’il y manque certains renseignements, par exemple les contextes d’utilisation du mot. On devra avoir recours à un autre ouvrage de référence pour trouver ce type d’information.

    capture-dicofr-2
    Figure 3 – Exemple de définition dans le DicoFR : logiciel

Comment construire un bon dictionnaire en ligne ? Il faudra tout d’abord définir des objectifs et choisir un public cible, deux éléments essentiels à la réussite de la démarche. Par ailleurs, il faudra s’assurer que le site du dictionnaire est accessible et convivial. Pour cela, la mise en page devra être claire et soignée, ce qui sera possible si la technologie est utilisée de manière judicieuse.

Détentrice d’un baccalauréat en traduction, Marjan Alipour prépare une maîtrise à l'Université de Montréal. Son intérêt pour la lexicographie d’apprentissage l'a incitée à mener des recherches sur les dictionnaires d’apprentissage.


Partage :