Imprimer
Partage :

Le statut d’aspirant : une motivation professionnelle

Par Sophia Bekkoucha

Créé en 2014, le statut d’aspirant à l’Ordre permet aux non-membres d’entretenir des liens privilégiés avec l’Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes du Québec (’OTTIAQ) et les langagiers membres. L’Ordre a voulu ainsi, dans la foulée de son plan stratégique 2014-2017, démythifier le processus d’agrément et susciter de nouvelles adhésions.

Pendant deux ans, les nouveaux diplômés, non inscrits au programme de mentorat et les professionnels en exercice bénéficient au sein de l’Ordre d’un tremplin idéal pour leur développement professionnel tout en préparant leur dossier de demande d’agrément.

Ces aspirants peuvent participer aux activités proposées par l’Ordre (formations, congrès, Journée mondiale de la traduction, etc.) à un tarif avantageux. Ils pourront, ainsi, approfondir leurs connaissances tout en étant aussi au courant des dernières nouvelles concernant les différentes professions.

L’Ordre possède une vaste communauté d’experts et de talents parmi ses membres. Les aspirants auront la possibilité de se constituer un précieux réseau de professionnels qualifiés en traduction, en terminologie et en interprétation qui les aidera à exercer leur profession avec plus d’assurance.

Ce statut d’aspirant encourage les traducteurs, terminologues et interprètes à se parfaire dans leur domaine d’expertise.

La section Étudiants, Aspirants du site Web de l’OTTIAQ (www.ottiaq.org) explique le processus d’inscription au futur aspirant.

Sophia Bekkoucha est directrice – Communications et service à la clientèle


Partage :