Imprimer
Partage :

Assemblée générale 2014 de l’OTTIAQ

Par Sébastien St-François, trad. a.

Le 19 juin dernier, le Conseil d’administration de l’OTTIAQ s’est présenté devant une centaine de membres de l’Ordre réunis pour la traditionnelle assemblée générale annuelle.

Côté finances, l’Ordre a dégagé un excédent de près de 140 000 $ pour 2013-2014 ; il a donc été proposé et résolu de geler (par rapport à 2014-2015) le montant de la cotisation des membres pour l’exercice 2015-2016.

Deux importantes annonces ont été faites pendant la soirée. Dans un premier temps, Linda Caron, trad. a., responsable du Comité de gouvernance et d’éthique, a présenté les grandes lignes d’une nouvelle structure de gouvernance pour l’Ordre, laquelle a été élaborée avec l’aide d’un spécialiste en la matière et a reçu un accueil favorable de la part des hautes instances de l’Office des professions du Québec. Si tout va bien, cette nouvelle structure pourrait être en place d’ici environ 18 mois. En gros, le nombre d’administrateurs passerait de 17 à 11, le Comité exécutif serait aboli (et remplacé par un Comité d’appels dont l’unique mandat serait d’évaluer des demandes de révision de dossiers d’agrément) et le poste de directeur général serait remplacé par un poste de président-directeur général.

Dans un deuxième temps, Mme Diane Mackay (consultante) est venue nous présenter les grandes lignes du plan stratégique 2014-2017. Ce plan, intitulé Agir pour influencer, se veut la suite logique du plan stratégique précédent (Prendre sa place). L’orientation générale de la stratégie organisationnelle 2014-2017 vise à amener l’Ordre et ses membres à user davantage de leur influence auprès des différents acteurs du milieu langagier et auprès du grand public. De même, les membres seront invités à accroître leur influence auprès de leurs clients en mettant en évidence leur titre et en affirmant davantage leur rôle conseil, leurs compétences et les différentes facettes des services professionnels qu’ils offrent. Le plan se décline en trois programmes : « Influencer pour mieux protéger » (protection du public), « Rayonner pour mieux influencer » (rayonnement) et « Mieux gouverner pour mieux influencer » (gouvernance).

Quatre nouvelles personnes font leur entrée au Conseil d’administration : Caroline Gras, trad. a., et François Lauzon, trad. a., (représentant la région de Montréal), Donald Barabé, trad. a., (représentant la région de l’Outaouais) et Andisheh Noroozi, int. a. (représentant des interprètes). Enfin, deux nouveaux administrateurs nommés par l’Office des professions du Québec pour représenter le public se greffent au Conseil d’administration. Il s’agit de Mme Marie-Claire Chaurest et de M. Claude Dutil, MBA.

Pour 2014-2015, le Comité exécutif sera formé de Réal Paquette, trad. a. (président pour la troisième année consécutive), Caroline Morrissette, trad. a. (1re vice-présidente, Affaires professionnelles, pour la deuxième année consécutive), Manon Laganière, trad. a. (2e vice-présidente, Communications, pour la deuxième année consécutive), François Lauzon, trad. a. (trésorier, en remplacement de Suzanne Mondoux, trad. a.) et Claude Dutil (adm. nommé).


Partage :