Imprimer
Partage :

Formation continue : un nouvel élan dès cet automne

Quel que soit le métier qu’il exerce, tout professionnel sait qu’il doit sans cesse améliorer ses connaissances et en acquérir de nouvelles afin de maintenir la qualité de ses prestations et bien servir sa clientèle. Mais au-delà de la nécessité, le perfectionnement et la formation continue sont également un puissant outil de marketing, la marque distinctive des professionnels qui restent au fait des nouveautés de leur domaine de spécialisation et le font savoir.

C’est pourquoi l’OTTIAQ s’est lancé cette année dans un grand projet : celui d’offrir un programme de formation continue bonifié et élargi à ses membres. L’objectif est de couvrir les besoins, non seulement dans le domaine langagier, mais également dans tout ce qui concerne et entoure la prestation de services et les obligations professionnelles. Ainsi ce nouveau programme s’articulera autour de quatre volets : 

  • Les pratiques professionnelles et la gestion

  • Le perfectionnement linguistique et la traduction

  • Les domaines de spécialisation

  • Les techniques du métier

Par « techniques du métier », nous entendons l’utilisation des technologies, mais aussi les savoir-faire et techniques utilisés par les professionnels de nos trois professions. Il pourra s’agir de méthodes de recherche terminologique, comme de techniques d’interprétation.

Par ailleurs, et par suite du changement au règlement sur les admissions, un programme d’accompagnement personnalisé sera également offert aux jeunes professionnels qui débutent et qui auront besoin de suivi et de conseils pour faire leurs premières armes.

L’OTTIAQ a toujours offert de la formation continue. L’ambition aujourd’hui est de bonifier le programme, en puisant évidemment dans les ressources de l’ordre, mais pas seulement. Certains partenariats avec d’autres ordres et organismes sont envisagés afin d’offrir le plus grand choix possible à nos membres.

Tout cela ne se fera pas en un jour et ce programme sera enrichi avec le temps. Mais le comité de formation continue est à la tâche. Sous la responsabilité de Betty Cohen, il est composé de Marie-Andrée Desrosiers, Éric Léonard et Sylvie Vandaele, et bénéficie de l’aide précieuse d’Hélène Gauthier. À mesure de la progression de ses travaux, il fera appel à des membres terminologues et interprètes, ou encore spécialisés dans certains domaines, afin de s’assurer de répondre le mieux possible aux besoins.


Partage :