Interprétation judiciaire en espagnol : l’importance de l’agrément

L’interprétation judiciaire se démarque des autres professions langagières en ce que son exercice nous confronte directement à la loi.

Par Silvia Yáñez, interprète agréée et traductrice agréée

Les exigences de l’interprétation judiciaire sont très élevées, tant pour ce qui est de la pratique dans les langues officielles du pays que pour celle en langues étrangères, notamment en matière de confidentialité. Dans un tel contexte, la nécessité d’un code d’éthique encadré par un ordre professionnel devrait aller de soi.

L’espagnol gagne du terrain
Au cours des dernières années, les langues étrangères ont pris une place de plus en plus grande devant les tribunaux. Parmi celles-ci, l’espagnol occupe une place de choix. En effet, au tournant du millénaire, l’immigration importante en provenance des pays hispanophones et l’augmentation des échanges commerciaux internationaux ont fait de l’espagnol un incontournable. Même si la demande d’interprétation dans cette langue est aujourd’hui à la baisse en raison des nouvelles règles en matière d’immigration, son influence se fait toujours sentir.

L’agrément des interprètes hispanophones
Les interprètes judiciaires agréés en espagnol sont toutefois peu nombreux. La tiédeur des institutions quant à la qualité de l’interprétation, ainsi que le manque d’intérêt pour le perfectionnement professionnel de la part des interprètes judiciaires dans cette langue mettent en péril la fiabilité des services rendus. De fait, l’évaluation de la qualité du travail des interprètes judiciaires revient pour le moment aux juges et aux procureurs aux poursuites criminelles et pénales parlant espagnol.

Il est donc essentiel que l’OTTIAQ définisse les lignes directrices qui serviront à évaluer efficacement les études et l’expérience des interprètes français-espagnol appelés à travailler devant les tribunaux. Il est temps de jeter les bases du nouveau profil de l’interprète judiciaire en espagnol. Lorsqu’il sera clairement défini, ce profil permettra aux institutions judiciaires de compter sur des services plus efficaces et exhaustifs.

Silvia Yáñez est interprète indépendante.